Statistiques sur les effets secondaires

Les données des graphes sont les résultats de plusieurs études cliniques menées chez des filles et des jeunes femmes de 9 à 26 ans pour le gardasil et entre 10 et 25 ans pour le cervarix. Pour les manifestations au point d'injection, le gardasile est comparé à un placebo sans sel d'aluminium.

 

Erytheme: rougeur congestive de la peau

Oedème: gonflement d'un organe ou d'un tissu

Prurit: démangeaison de la peau

Interprétation graphique: le cervarix provoque plus de douleur, d'érythème et d'oedème au point d'injection que le gardasil qui lui par contre créé des prurits.

 

Céphalée: maux de tête

Eruption cutanée: apparition récente

Interprétation graphique:Le cervarix l'origine de plus de symptômes généraux que le gardasil.

 

Interprétation graphique: de même le cervarix donne plus de symptômes gastro-intestinaux que le gardasil.

Arthralgies: douleurs articulaires

Myalgies: douleurs musculaires

Urticaire: irruption cutanée provoquant de forte démangeaison

Interprétation graphique: ici encore le cervarix est à l'origine de nombreux symptômes contrairement au gardasil. 

<<page précédente | page suivante>>

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site