Epidermodysplasie verruciforme

L'épidermodysplasie  est une affection cutanée rare d'origine génétique . Elle se caractérise par une sensibilité anormale du revêtement cutané aux papillomavirus. L'affection commence habituellement entre 4 et 8 ans, le plus souvent avant l'âge de 20 ans mais peut exceptionnellement apparaitre plus tardivement, et dure tout le reste de la vie. Elle se traduit par l'apparition de macules squameuses (lésion cutanée sous forme d'une tache de couleur et de taille variables) et de papules (petite éminence rouge ne renfermant pas de liquide) d'évolution parfois exubérante, pseudo-tumorale, essentiellement au niveau des mains et des pieds. Dans ces lésions, on retrouve des papillomavirus de type 5 et 8, virus que l'on retrouve chez 80% des sujets d'une population normale asymptomatique. D'autres types de papillomavirus cutané peuvent être parfois retrouvés comme les HPV 1, 2, 3, 4, 7, 10, 27, 57 et 60.

Ce sont Felix Lewandowsky et Wilhelm Lutz qui ont fait la première description clinique de cette infection.

Epidermodysplasie verruciforme de Dédé Koswara aux mains

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site